Maïs Économe en Eau pour l'Afrique (WEMA)

Error message

  • User warning: The following module is missing from the file system: flickapi. In order to fix this, put the module back in its original location. For more information, see the documentation page. in _drupal_trigger_error_with_delayed_logging() (line 1128 of /var/www/main/includes/bootstrap.inc).
  • Strict warning: Declaration of activity_comments_handler_field_comments::init() should be compatible with views_handler::init(&$view, &$options) in require_once() (line 79 of /var/www/main/sites/all/modules/activity/activity_comments/views/activity_comments.views.inc).

L'Afrique est un continent sujet à la sécheresse, ce qui présente des risques pour des millions de petits exploitants agricoles qui dépendent des précipitations pour irriguer leurs cultures. Le maïs est la culture de base la plus répandue en Afrique – c'est la source d'alimentation de plus de 300 millions d'Africains qui en dépendent – et il est sévèrement touché par les sécheresses fréquentes. La sécheresse cause de mauvaises récoltes, la faim et la pauvreté. Le changement climatique ne fera qu'aggraver ce problème. La tolérance à la sécheresse a été considérée comme l'une des cibles les plus importantes à atteindre pour les programmes d'améliorations de cultures, et la biotechnologie a été identifiée comme étant un outil puissant pour arriver à une tolérance significative à la sécheresse par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture. L'identification de moyens minimisant les risques associés à la sécheresse et un encouragement des fermiers à adopter les meilleures pratiques de gestion sont fondamentaux à l'obtention de la sécurité alimentaire et à l'amélioration des moyens d'existence dans le continent. L'AATF dirige un partenariat public-privé baptisé Maïs Économe en Eau pour l'Afrique (WEMA) pour le développement de maïs africain tolérant à la sécheresse en utilisant des méthodes conventionnelles, des sélections assistées par marqueur et la biotechnologie. Les bénéfices et la sécurité de ces variétés de maïs seront évaluées par les autorités nationales conformément aux exigences réglementaires des pays partenaires : le Kenya, le Mozambique, l'Afrique du sud, la Tanzanie et l'Ouganda.

French

Droit d'auteur © 2012 | Tous droits réservés, Africaine de Technologie Agricole (AATF-Africa)

Alimenté par Blue Eyes Ltd